Une vie zéro déchet, un vrai mode de vie ?

Chaque année, on estime qu’en une seconde, pas loin de 100 déchets finissent dans les mers et les océans. 8 millions de détritus sont jetés dans les mers et océans chaque jour, près de 3 milliards chaque année. Certes, nous commençons à prendre conscience de ces évènements. Le mouvement « vie zéro déchet » prend de l’ampleur dans le monde. Il est donc nécessaire que l’on devienne plus prévoyant. Pour cela, nous allons vous guider vers différentes astuces et habitudes au quotidien pour adopter une vie zéro déchet ! 

Au cours des dernières années, on a notamment vu les marchés d’alimentation offrant des produits en vrac se multiplier. Mais que connaît-on réellement du mode de vie zéro déchet ? Pourquoi adhérer au mouvement et surtout comment y arriver sans se décourager ?

LE ZÉRO DÉCHET EN QUELQUES MOTS

Premièrement, le zéro déchet est un concept et un mode de vie. Il se base sur les 5R : refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter. On refuse tout ce qui ne nous est pas utile. Et on réduit aussi notre consommation, l’utilisation d’emballage pour les cadeaux par exemple. Et on réutilise tout ce qui peut l’être. En résumé, on achète l’essentiel, on réutilise et on recycle ou on composte ! Ainsi, c’est un moyen efficace de s’engager pour l’environnement. Ce mode de vie consiste donc, à réduire notre production de déchets au maximum dans le monde. Son objectif n’est pas d’éliminer complètement les déchets que l’on produit, mais de tendre vers le zéro déchet. De réveiller les consciences, de faire de son mieux, selon ses limites, son contexte et sa réalité.

Pourquoi devrait-on opter pour une vie zéro déchet ?

Comme on vous l’a dit, le mode de vie zéro déchet est un moyen efficace de s’engager pour la protection de l’environnement. Il consiste à réduire notre production de déchets au maximum. Mais pourquoi devrions-nous adopter ce mode de vie ? 

De nombreux documentaires et reportages, montrent l’impact dévastateur par notre mode de consommation. Il est vrai que ces documentaires parviennent à nous sensibiliser vis-à-vis de la pollution plastique qui dégrade à petit feu notre planète ainsi que notre santé. En revanche, il est nécessaire de mettre en place des actions pour améliorer cette situation. Car, c’est en étant confronté à toutes ces dégradations, que l’on prend conscience qu’il faut agir et vite ! Si l’on vous parlait de l’immense quantité de déchets que nos sociétés jettent chaque jour dans la nature, vous auriez forcément envie de réagir… Alors voici quelques raisons et arguments, qui pourront surement vous convaincre d’adopter une vie zéro déchet :

POUR DIMINUER SON EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE

Qui, cette année n’a pas entendu parler du réchauffement climatique. Mais aussi de comment il est lié aux rejets dans l’atmosphère de gaz à effet de serre. Si, l’on consomme moins, moins de déchets produits et donc cela signifie que l’on consomme moins de GES, qui est la principale cause du réchauffement climatique. Ainsi, nous consommons tous, nous sommes donc tous concernés et chacun d’entre nous peut agir.

POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES

On connaît tous cette phrase « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». Dans le contexte actuel, cette phrase prend tout son sens. Toutes nos actions, tous nos gestes quotidiens ont une conséquence concrète sur notre planète. Nous serons responsables de l’état dans laquelle les générations futures vont la “récupérer”. Il faut donc préserver la planète de demain, en agissant dès aujourd’hui pour la protection de l’environnement.

POUR PROTÉGER LES OCÉANS

Le plastique fait partie de notre quotidien, certes c’est une matière pratique mais aujourd’hui elle est devenue problématique pour l’environnement. En effet, chaque année, à l’échelle mondiale environ huit millions de tonnes de déchets de plastique se retrouvent dans les océans. Cela équivaut à déverser un camion de déchets plein de plastique dans l’océan toutes les minutes. « À ce rythme, le poids des déchets de plastique dans les océans pourrait être supérieur à celui des poissons d’ici 2050 ». Cette image a de quoi faire réfléchir, notamment en ce qui concerne notre consommation de produits suremballés dans du plastique. Alors que quand on y pense, la plupart de ces emballages n’ont aucune utilité, mis à part peut-être, de « faire joli » . Une solution pour réduire le plastique des emballages est d’acheter « en vrac ». Acheter différemment peut sauver les océans !

POUR RENDRE LA PLANÈTE PLUS BELLE

Voir des déchets dans la rue, sur une plage ou n’importe où d’ailleurs, n’a rien de très agréable. En plus des effets négatifs sur la planète, c’est une pollution visuelle. Éliminer ses déchets, c’est une action très concrète pour rendre notre planète plus belle et plus agréable à regarder. Et de préserver l’écosystème qui est fragile.

POUR PRÉSERVER LES RESSOURCES NATURELLES

Choisir de réduire ses déchets en adoptant le concept zéro déchet, c’est poser un geste qui a des conséquences très concrètes sur la planète. Effectivement, la réduction des déchets a permis de limiter l’épuisement de ressources renouvelables et non renouvelables.

POUR DIMINUER LES IMPACTS ÉCONOMIQUES

quatre filles dans une prairie qui mettent en oeuvre une vie zéro déchet

En évitant de produire des déchets, on évite toute une série d’actions comme la collecte du déchet, son acheminement, son élimination etc… Ce qui représente un coût financier pour les collectivités. Les raisons pour opter vers un mode de vie zéro déchet sont nombreuses. C’est l’effort de chacun qui pourra à la fin, faire la différence.

Alors, convaincu(e) ? Par où commencer ? Quelle résolution devra-t-on choisir et adopter pour protéger notre environnement ? La solution à ce problème, semble être celle du concept et du mode de vie zéro déchet. Au premier abord, cela peut paraître légèrement compliqué et un peu dur à appliquer au quotidien, mais lorsqu’on a choppé les bons réflexes, ce n’est qu’une question de volonté ! C’est pourquoi, nous sommes là, pour vous guider et vous aider à changer votre mode de vie. Vous allez voir, que rien qu’un petit geste, peut changer beaucoup de choses ! Alors pourquoi ne pas s’y mettre dès maintenant ?

POUR UNE VIE QUOTIDIENNE ZÉRO DÉCHET, IL Y A DIFFÉRENTES ASTUCES ET HABITUDES À PRENDRE

Faire ses courses différemment

Dit comme ça, faire ses courses, en se passant d’emballage jetable s’avère mission impossible si on ne change pas quelques habitudes de consommation, à commencer par se détourner des hyper et supermarchés. Malheureusement, ces lieux de grande consommation et d’achats rapides se cachent derrière des réglementations hygiénistes, et nous poussent à la surconsommation. Ainsi, pour faire ses courses en adoptant le concept zéro déchet, il faut commencer par acheter sans emballage. Il faut en revenir aux commerces de proximité où se pratiquent la consigne, le vrac et la confiance entre le client et le commerçant. Vous soutiendrez alors l’économie locale. 

FAIRE SES ACHATS AU MARCHÉ

La bonne idée, est d’acheter ses produits sur le marché ! L’idée est de directement aller acheter ses produits aux producteurs locaux. Pour cela, nous allons te guider vers quelques petites astuces pour t’aider à adopter le mode de vie zéro déchet.

TROUVER DES ALTERNATIVES AUX SACS PLASTIQUES

Commencez par faire vos courses avec un grand panier ou deux cabas, pour éviter de récupérer les sacs en plastique. Pensez à prendre des boîtes pour contenir chaque type d’aliments que vous avez prévu d’acheter. Par exemple, une boîte pour le fromage, une autre pour la viande, etc. Et surtout, ne pas oublier le sac à pain !

RAMENER LES CONTENANTS CONSIGNÉS OU LES RÉUTILISER

L’essentiel du concept zéro déchet est de ramener les contenants consignés ou réutilisés à vos commerçants et/ou producteurs. Par exemple, des bouteilles de jus, des bocaux à conserves, etc. En effet, cela peut paraître un peu compliqué, car il faut penser à beaucoup de choses, mais il suffit d’être organisé(e) ! Et une fois, que cela est devenu une habitude, nous vous garantissons que l’on peut prendre du plaisir à faire le marché. De plus, il apporte de nombreux avantages économiques, mais aussi des points positifs sur votre santé. Et tout cela en se convertissant pour un quotidien zéro déchet.

Ensuite, les avantages que l’on peut y trouver sont divers, à commencer par le goût des produits de saison et locaux que l’on peut choisir à maturité. Cela n’a rien à voir avec les fruits de la grande distribution. De plus, il y a des avantages en achetant l’essentiel et en choisissant des produits bruts à cuisiner plutôt que des produits industriels transformés. Premièrement, c’est meilleur pour notre santé. Deuxièmement, cela nous permet de maîtriser les dépenses. Effectivement, les tentations sont moins grandes sur un marché que dans un supermarché aux centaines de références de biscuits, chocolats, yaourts, etc. En faisant le marché, nous allons avoir tendance à prendre les justes quantités, cela permet donc de faire des économies.

FAIRE SES COURSES DANS LES MAGASINS DE VRACS

des aliments qui représente une vie zéro déchet

La deuxième bonne idée que nous pouvons vous conseiller, pour faire des courses en employant un mode de vie zéro déchet, est de faire vos courses dans des magasins de vracs ! 

Fini les courses par paquets de douze, les chariots pleins à ras bord et les tickets de caisse longs comme le bras . La tendance à l’achat en vrac, en petite quantité, commence à prendre. L’achat en vrac existe depuis longtemps mais c’est seulement depuis quelques années qu’on voit arriver de plus en plus de boutiques spécialisées dans ce type de commerces. Il y a plusieurs raisons qui poussent les consommateurs vers l’achat en vrac, dont la réduction du gaspillage alimentaire et des déchets mais aussi les économies que l’on peut y faire puisque les produits y sont souvent vendus moins chers. Pour vous aider, nous allons faire le point sur les avantages de l’achat en vrac et ce qui vaut la peine d’être acheté.

ACHETER DES ALIMENTS EN VRAC A SES AVANTAGES

Avant même de parler d’économies, il existe des avantages à acheter les aliments en vrac. Cela permet : d’être plus écologique, surtout si on utilise ses propres contenants. Fini le sur-emballage des aliments. On réduit le gaspillage alimentaire puisqu’on achète seulement la quantité d’aliments dont on a besoin. Et enfin, nous disons bonjour à la variété, on y trouve à peu près tous les types de farines et de céréales. Sans oublier les chocolats, les bonbons et autres indispensables pour les desserts, etc.

UN PORTE-MONNAIE QUI TE DIRA MERCI

Maintenant, au niveau des prix, ce qui est le plus rentable dans des boutiques en vracs, c’est d’acheter des noix et des fruits séchés. Ces derniers sont de loin les plus avantageux à acheter en vrac, tels que les amandes, les abricots ou les dattes. Le prix est parfois jusqu’à 50% moins cher que l’équivalent vendu en épicerie : les épices séchées (paprika, etc.), les mélanges de granolas ainsi que tous les bonbons. Tous ces produits sont donc plus économiques en vrac qu’en grande surface ou en épicerie.

S’habiller différemment

Tout d’abord, s’habiller en zéro déchet signifie : penser à des achats durables et utiles. Comme souvent, on vous recommande de favoriser la qualité à la quantité. Envisagez vos achats de vêtements, de meubles, d’accessoires ou d’électroménagers comme un investissement pour le long terme. Ainsi, pour vos vêtements, adoptez un dressing minimaliste. Ne vous encombrez pas de pièces de mauvaise qualité ou que vous ne mettrez pas. Il ne faut pas oublier que les vieux vêtements peuvent être donnés. Les vêtements abîmés ou troués peuvent être convertis en chiffons ou récupérés pour faire des activités. Et si vous êtes vraiment une acheteuse compulsive, la bonne idée est d’aller faire du shopping dans les friperies. Vous pourrez donner une seconde vie aux vêtements !

Penser zéro déchet, c’est réfléchir à propos de la véritable utilité des choses. Autre exemple, pour votre bébé, vous lui mettez des couches jetables ? Non seulement, c’est l’un des produits très polluants quand il est jetable. Elles ne se désintègrent pas, malgré ce que l’on veut vous faire croire. Et en plus, elles coûtent cher !

Terminé les serviettes en papier et place aux serviettes en tissu ! L’alternative jetable n’a aucun réel intérêt, si ce n’est de remplir vos poubelles plus rapidement et ainsi polluer encore et encore la planète… Et pour aller plus loin dans cette démarche, vous pouvez toujours réutiliser un vieux t-shirt en coton pour le transformer en serviette.

Cuisiner différemment

marché, égale à une vie zéro déchet

 

FAIRE DES MENUS HEBDOMADAIRES

D’autre part, vous pouvez aussi vous organiser, en vous préparant des menus hebdomadaires et en choisissant les plats en fonction du temps disponible pour cuisiner. Ensuite, si vous souhaitez quelques petites astuces pour éviter d’utiliser des produits à usage unique, il vous faudra dans votre cuisine : utiliser des pailles en inox ou en carton, une fontaine à eau gazeuse, (même si elle fait quelques déchets, c’est toujours bien moins que les bouteilles en plastique), une cafetière italienne ou une à piston pour les expressos, une boule à thé, un pinceau pour étaler de l’huile dans tes plats, etc. Tous ces petits gestes pourront être bénéfiques. Et bien entendu, buvez l’eau du robinet, via une carafe filtrante.

Pour avoir une cuisine minimaliste vous pouvez aller voir le jolie blog de Beauty nature ici

METTRE EN PLACE UN COMPOSTE

Ensuite, autre astuce le composte ! On ne fait pas assez attention à cela, mais le poids des résidus alimentaires représente environ 30 % du poids total de la poubelle, si ce n’est pas plus. Il n’est donc pas étonnant que dans une démarche zéro déchet, l’un des premiers gestes à adopter soit de composter ! Il permet non seulement d’éviter l’utilisation de produits tels que les engrais et autres produits industriels, mais aussi de recycler ses déchets en faisant quelque chose de profitable à l’environnement.

Enfin le composte est économique et gratuit : à la maison, vous pourrez rediriger une bonne partie des déchets destinés à la poubelle vers le tri sélectif (verre, papier, carton, plastiques, textiles, boîtes de conserves…). Après ce tri, la moitié de la portion est composée de déchets organiques compostables. Comme votre trognon de pomme ou encore des épluchures de pomme de terre. Composter ces détritus allège votre poubelle. Cela vous permet non seulement de vous faire gagner de l’argent (moins de sacs-poubelles payés, moins de poids dans votre poubelle). Mais également de diminuer les charges de la communauté (ramassage des résidus). Le composte obtenu sera aussi facilement valorisé dans le jardin, les bacs de fleurs ou pour les plantes d’intérieur. Il diminue ainsi les achats d’engrais.

Comment faire au niveau de l’hygiène ?

Tout d’abord, le concept du zéro déchet est déjà bien répandu et établi dans la cuisine, mais beaucoup moins dans la salle de bain. En effet, il est plus difficile de trouver des cosmétiques avec zéro déchet que des aliments. Si vous êtes accro aux cosmétiques, cette partie est faite pour vous ! 

Par ailleurs, vous pouvez trouver des alternatives solides ou en vrac de savons, gels douche ou shampoings que nous allons voir par la suite. Et si vous êtes courageux, ou bien que vous aimez expérimenter, vous pouvez tenter de concevoir vos propres produits cosmétiques et ménagers. Heureusement, le web regorge de recettes ! Attention, toutefois, à ne pas jouer au petit chimiste sans prendre les dispositions recommandées. L’utilisation de cristaux de soude, par exemple, n’est pas anodine.  

NOS ASTUCES POUR UNE SALLE DE BAIN ZÉRO DÉCHET :

Lessive d'une vie zéro déchet car elle est faite maison dans son emballage de verre.
Les soins
  • Les blocs de savon : Terminé les gels douche en bouteille plastique ! Nous vous proposons la solution miracle. Un savon solide qui vous servira pour vous laver. Cette solution commence à voir le jour dans plusieurs magasins, et devient même à la mode ! Loovia vous propose aussi son Savon Douceur ! Suivez-nous pour savoir toute les nouveautés sur Instagram : @Loovianaturel. 
  • Des gommages faits-maison : Depuis cette année, les microbilles de plastique sont interdites dans les produits d’hygiène vendus en France. C’est un progrès, mais on peut tout de même éviter d’acheter des gommages en tube plastique. Pour cela, il existe de nombreuses alternatives de gommage à confectionner soi-même ! Par exemple, mélangez une cuillère de miel et une cuillère de sucre en poudre. Ensuite, massez doucement sur la peau, puis rincer à l’eau.
  • Un déodorant fait-maison : Optez pour un déodorant fait maison sera déjà mieux pour votre santé mais aussi pour la protection de l’environnement. Différentes recettes existent mais celle que nous allons vous donner est très efficace, et dure au moins 2 mois. Il vous faudra : 50g de fécule de maïs, 50g de bicarbonate de soude, 100g d’huile de noix de coco, 5g de cire végétale. Faites fondre l’huile de coco et la cire au bain-marie. Ensuite, une fois liquide, ajoutez la fécule et le bicarbonate. Puis mélangez pour obtenir une crème. Mettre au réfrigérateur pour accélérer la solidification. Et le tour est joué !
  • L’argile comme dentifrice ! : À savoir, l’argile blanche et le carbonate de calcium sont des bonnes solutions pour remplacer le dentifrice. C’est super simple ! Il suffit de tremper votre brosse à dents humide dans la poudre. Ensuite, vous pouvez aussi le mélanger avec de la menthe et quelques gouttes d’huile essentielle. Il existe aussi des dentifrices solides dans le commerce.
Les objets
  • Arrêter d’utiliser des cotons-tiges : Premièrement, ils font partie des déchets qui s’accumulent dans les océans. Ils sont nocifs pour la planète mais aussi pour les animaux marins. Ils devraient être interdit d’ici 2020. Par ailleurs, les cotons-tiges ne sont pas forcément bons pour nos petites oreilles. Il suffit de mal les utiliser pour qu’ils abîment nos conduits auditifs.
  • Un gant en microfibre pour se démaquiller : Pour éviter de consommer des cotons pour se démaquiller, la meilleure solution est d’utiliser un gant démaquillant fabriqué en microfibre. Il ne requiert que de l’eau pour se démaquiller (ou de votre lotion pour votre visage) et se lave lui-même au savon. 
  • Miser sur la brosse à dents en bois : D’une part, c’est plus joli, et d’autre part, c’est bien plus écologique qu’une brosse à dents en plastique. Malgré que ce ne soit pas totalement du zéro déchet, car les poils de la brosse à dents sont en plastique. Ils ne sont donc pas recyclables. Mais ceci est déjà un début !

Comment opter pour un ménage naturel ?

Pour commencer, afin de réduire ses déchets à la maison, l’idéal est de passer au ménage naturel. En plus, c’est bon pour la santé ! Vous trouverez facilement sur internet des recettes pour préparer sa lessive de manière simple et rapide, ainsi que son nettoyant tout usage. Pour la plupart, vous n’avez besoin que de quelques ingrédients très simples : savon de Marseille, vinaigre blanc et bicarbonate de soude. Ensuite, il est assez simple de se passer de certains produits vus comme essentiels dans notre quotidien, mais au final, qui ne le sont pas tellement. Remplacez les serviettes en papier par des serviettes en tissu (comme dans la cuisine), ou encore remplacer le sopalin par des torchons et une éponge en cas de catastrophe !

Comment voyager zéro déchet ?

Femme qui regarde une carte du monde

Voyager zéro déchet, c’est limiter au maximum la dégradation de l’environnement. C’est sûrement le plus compliqué en termes de voyage zéro déchet : les transports. Les moyens de transport les plus polluants étant l’avion et la voiture. Mais vous pourriez être surpris de découvrir des perles près de chez vous. Alors, comment réussir à se déplacer sans polluer ? Tout d’abord il existe de nombreux moyens de se déplacer non polluants : marche à pied, vélo, trottinette… Pour cela, il faut éviter de prendre la voiture, privilégier les transports en commun, se déplacer en vélo. En résumé il faut voyager moins loin ou avec des moyens de transport plus écolo. Pas facile hein ?

Si vous souhaitez vivre une belle aventure pas très loin, nous vous conseillons les grandes villes européennes comme Londres. Vous souhaitez plus d’information pour partir à Londres ? Allez voir sur Movaway !

CE QU’IL FAUT RETENIR

Je suis sûre qu’à la lecture des astuces de cet article, vous vous êtes dit : “Ah, mais je peux faire ci et ça”. Tant mieux ! C’est le but d’un article comme celui-ci : vous aider à mettre la main à la patte ! Plus tard, nous irons plus en profondeur dans d’autres articles sur le zéro déchet. Mais pour aujourd’hui, je vous laisse déjà mettre toutes ces petites choses en place et déjà, là, la différence sera énorme.

LES GUIDES DU ZÉRO DÉCHET

Premièrement, plusieurs très bons ouvrages ou applications autour du zéro déchet ont vu le jour. Nous vous les conseillons pour vous informer sur le sujet ! 

Pour finir, l’application océan’s zéro est là pour vous épauler et vous guider dans votre mode de vie zéro déchet

Famille presque Zéro Déchet – Jérémie Pichon, Bénédicte Moret 

Zéro Déchet : Le Manuel d’écologie quotidienne – Julie Bernier

Zéro Déchet – Béa Johnson

Ça commence par moi – Julien Vidal