Rencontre avec Catherine, praticienne en luxopuncture

Chez Loovia, nous avons la chance d’être entourées par des personnes aux métiers quelques peu innovateurs. Aujourd’hui, nous avons décidé de vous faire découvrir le métier de Catherine. Catherine est praticienne en luxopuncture. Mais alors, la luxopuncture, qu’est-ce que c’est ? Catherine elle-même vous fait découvrir les bienfaits de cette méthode alternative, et comment elle en est arrivée à se spécialiser dans ce domaine. Vous pourrez même en découvrir un peu plus sur la médecine chinoise… Intrigués ? Découvrez tout cela dans une interview très enrichissante.

EN QUOI CONSISTE VOTRE MÉTIER ?

Catherine, praticienne en luxopuncture

Je suis praticienne en luxopuncture. La luxopuncture, c’est de la reflexothérapie par infrarouge. Nous traitons cinq grands thèmes de soin. Environ 70% de mes clients viennent pour perdre du poids. Mais je traite aussi l’arrêt du tabac, la relaxation et l’inconfort lié à la ménopause. Je fais également des soins rajeunissement éclat pour le visage. Le but de la luxopuncture, c’est de travailler les méridiens, c’est-à-dire les points énergétiques du corps. Cela va permettre de rééquilibrer le corps afin de faire circuler l’énergie. Par exemple, pour la perte de poids, j’aide les clients à réguler l'appétit et leurs pulsions alimentaires sur les aliments sucrés ou salés. Les séances servent vraiment à ça, mais aussi à les détendre car nous travaillons beaucoup sur la relaxation. À côté des séances, les clients ont également un rééquilibrage alimentaire à suivre. Je les suis donc tout au long de ce rééquilibrage alimentaire. 

Combien faut-il de séances pour que ce soit efficace ? Et combien de temps durent les séances ?

La luxopuncture, ça fonctionne sous forme de cure. Il faut donc faire au minimum cinq séances afin d’obtenir les premiers résultats et pour que cela soit efficace. Cela peut cependant différer en fonction du problème traité. Par exemple, lorsque l’on traite l’inconfort lié à la ménopause et la relaxation, il faut environ 7 séances. Concernant le traitement de la perte de poids, tout dépend de l’objectif des clients. En effet, un bilan est réalisé lors de leur première venue, durant lequel on aborde toute la problématique du patient

 

ainsi que l’objectif du client. Puis, je fixe le nombre de séances qu’il faudrait réaliser afin d’atteindre cet objectif. 

Pour ce qui est de la durée de chaque séance, le premier bilan dure environ une heure. Puis pour les séances de soin, il faut compter environ 50 minutes. Durant ces 50 minutes, il y a entre 30 et 35 minutes de stimulation de points puis le reste du temps se dédie à faire un point sur l’alimentation. C’est un temps de discussion et de partage. 

La luxopuncture, c’est pour tout le monde ?

Oui, tout le monde peut faire de la luxopuncture et de la médecine chinoise. Il faut tout de même éviter en luxopuncture les femmes enceintes, mais autrement oui. Par ailleurs, on peut traiter une femme enceinte grâce à la médecine chinoise, en fonction de ce dont elle a besoin. Il y a des points à ne pas faire, bien évidemment, mais le traitement est tout de même possible. C’est donc un peu plus limité pour la luxopuncture que pour la médecine chinoise, car il faut faire attention aux personnes étant par exemple épileptiques, qui ont eu des cancers récents. Mais en médecine chinoise, nous pouvons très bien accompagner des personnes ayant des cancers, des effets secondaires à leur chimiothérapie etc…

Sachant que vous n’utilisez pas de médicaments classiques, utilisez-vous par exemple des huiles essentielles ?

Personnellement, oui, j’utilise des huiles essentielles. Il m’arrive même d’en conseiller à mes clients. Je peux par ailleurs vous en conseiller quelques-unes. Par exemple, afin de palier au stress, la lavande est très bien. Lorsque l’on se couche et que l’on a passé une journée stressante, respirer de la lavande permet de s’apaiser et de se détendre. Pour tout ce qui est immunité/infection, je conseille la Ravintsara et le Tea Tree. La Ravintsara sert notamment à renforcer l’immunité. Tandis que le Tea Tree (arbre à thé) fonctionne bien pour les infections en général. 

RACONTEZ-NOUS VOTRE HISTOIRE, QU’EST-CE QUI VOUS A AMENÉ À FAIRE DE LA LUXOPUNCTURE ?

Institut de luxopuncture de Catherine

Au début, je n’étais pas du tout orientée vers ce domaine-là. J’ai travaillé en banque pendant plusieurs années. Mais j’ai toujours été attirée par les médecines douces. La médecine chinoise m’a toujours intéressée. Depuis deux ans maintenant, j’ai attaqué une formation de médecine chinoise. Puis un jour, par hasard, lors d’une discussion avec mon conjoint, celui-ci m’a parlé de luxopuncture et d’une de ses connaissances qui en faisait. Naturellement, celui-ci m’a proposé de tester et indiqué que cela me correspondrait bien. J’ai donc ensuite appelé Luxomed, l’entreprise qui forme et vend la machine permettant d’exercer la luxopuncture. J’ai directement senti qu’il fallait que je me lance. De plus, j’étais en plein bilan de compétence à cette période. J’en ai donc parlé à la personne avec qui je faisais ce bilan de compétence. Puis de fil en aiguille, j’ai réalisé un business plan et je me suis finalement lancée. 

Au début, j’exerçais la luxopuncture à mi-temps, en continuant de travailler à la banque à côté. Au fil du temps, cela a bien fonctionné et m’a permis de m’y consacrer totalement. Cependant, je me suis vite rendu compte également que j’avais besoin d’aller plus loin, c’est pourquoi je me suis tournée vers la médecine chinoise. En effet, lors de rencontres avec mes clients, j’ai réalisé que beaucoup avaient des problèmes de santé. J’ai donc trouvé important, avant d’attaquer une cure, de régler certains de ces problèmes et rééquilibrer le corps. Je n’étais donc, à ce moment, pas en mesure de les aider sur ces points-là, seulement avec la luxoponcture. J’ai donc eu ce besoin d’aller plus loin. Je me suis rendue aux portes ouvertes de l’école de médecine chinoise et ça a été une véritable révélation pour moi.  

Aviez-vous déjà testé la luxopuncture avant de vous lancer dans ce métier ?

Lorsque j’ai connu la luxopuncture, cela m’a beaucoup intéressée et je suis donc allée essayer. J’avais à l’époque des problèmes de stress et de sommeil, et j’ai testé. Cela m’a tout de suite convaincue, bien que je l’étais déjà assez avant.  

La médecine chinoise, ça consiste en quoi ?

Tout d’abord, la médecine chinoise c’est un rééquilibrage énergétique au niveau du corps. Quand les clients viennent nous voir pour tout type de maux, chroniques ou non, ils estiment que c’est un déséquilibre au niveau d’un ou plusieurs organes du corps. Il y a un premier point essentiel à faire en médecine chinoise, qui est le diagnostic. En fonction des symptômes de la personne, il faut réussir à trouver d’où vient le déséquilibre et quel organe est concerné. À partir de là, nous allons travailler sur les méridiens qui sont concernés. Le diagnostic est donc très poussé au début, afin de détecter ce qui ne va pas puis on va travailler sur les points d’acuponcture afin de rééquilibrer. Tout l'art médical chinois consiste alors à rétablir l'harmonie au sein des méridiens.

EST-CE QUE VOUS AVEZ UN SECRET POUR MAINTENIR UNE VIE SAINE AU QUOTIDIEN ?

Institut de luxopuncture de Catherine

La base d’une vie saine pour moi, c’est l’alimentation. C’est d’avoir une alimentation équilibrée car typiquement, l’alimentation c’est notre premier médicament. Tout ce qu’on ingère est très important, c’est la base pour être en bonne santé et ne pas se créer justement des problèmes de santé. Idéalement, il ne faut pas manger trop de sucre, ni trop de laitage. Il faut aussi faire attention à tout ce qui est trop froid et bannir l’eau glacée, même lorsqu’il fait très chaud. Préférez donc les aliments cuits ou bien tièdes. Par exemple le matin, je vous conseille de démarrer votre journée en buvant un verre d’eau tiède. Ce sont des petites actions très importantes, qui permettent de mettre en route notre organisme. Une bonne alimentation, et des boissons saines et équilibrées, sont ce qui nous fera durer dans le temps.

Comment faites-vous pour pallier contre le stress ?

Il existe plusieurs solutions afin de pallier au stress. Personnellement, je fais un peu de Qi Gong qui est une branche de la médecine chinoise. Ce sont des exercices de respiration qui permet un équilibre entre le corps, la respiration et la conscience. On fait donc des mouvements en faisant des exercices de respiration, ce qui nous permet de faire circuler l’énergie. Le sport est également un bon moyen d’évacuer. 

Il y a aussi des points d’acupuncture qui permettent de déstresser. Par exemple, il existe quelques points sur le méridien du cœur et du maitre cœur. Pour être un peu plus simple, en médecine chinoise nous sommes traversés par des grandes lignes énergétiques dans notre corps. Chaque grande ligne correspond à un organe. Il y a donc des points sur le méridien du cœur comme le 7C. Puis, sur le méridien du maître cœur (l’enveloppe du cœur), nous avons le 6MC et le 8MC. Il existe également un point, qui n’est pas seulement réservé à la gestion du stress mais sert aussi pour l’immunité et autres choses, qui est le 4GI (sur le méridien du gros intestin). 

Qu’est-ce que vous diriez à quelqu’un qui n’a jamais essayé la médecine alternative ? 

Je lui dirais tout d’abord de venir essayé. Selon moi, ce type de médecine est l’avenir. On se déclenche plein de maux, 80% d’entre eux sont liés à l’émotionnel. Ce sont des déséquilibres énergétiques dans le corps qui font que l’on se déclenche des maladies. Ce sont des soins qui permettent d’anticiper et de travailler sur le fond, afin d’avoir un bon équilibre énergétique. Elles permettent aussi d’éviter certaines maladies, je ne dis pas que l’on ne tombe pas malade, mais lorsque l’on est bien équilibré cela permet de limiter la prise de médicament etc.. Il est important tout de même de préciser qu’il faut y croire un minimum et être réceptif.